Le pays a commémoré l’an 61 de son accession à la souveraineté nationale et internationale. A cette occasion, une messe d’actions de grâce a été célébrée en la cathédrale Notre-Dame du Congo de Lingwala, à laquelle a pris le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde. Des gerbes de fleurs ont été déposées aux monuments de Kasa-Vubu et Patrice-Emery Lumumba, respectivement premier président et 1er Premier ministre du Congo indépendant.

Le bureau de l’Assemblée nationale a été à cette cérémonie par l’honorable Vital Banywezise, 2ème vice-président de l’Assemblée nationale.
A l’issue de la cérémonie, il s’est exprimé en ces termes : « Je viens représenter notre bureau dirigé par le président Christophe Mboso N’Kodia Pwanga. C’est un jour mémorable où nous commémorons notre indépendance ».

Par rapport à cette journée mémorable, Vital Banywezise dit toute sa reconnaissance envers les héros nationaux : Kasa-Vubu et Patrice-Emery Lumumba parce qu’« ils ont abattu un très grand travail pour que nous puissions nous retrouver dans le concert des nations, accéder à la souveraineté nationale ».

Sa reconnaissance, ajoute-il, c’est parce qu’ils ont légué à la postérité la République, laquelle République se focalise sur la devise du pays.
« Ils voulaient une république où il y a la justice, la paix, une république où les gens sont des travailleurs. A l’heure qu’il est, je suis de ceux-là et l’Assemblée nationale soutient le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, parce qu’il tient à notre devise, notamment la justice pour parvenir à un état de droit, avec une république forte, des institutions fortes et non des hommes et des femmes forts dans la République », argumente M. Banywezise.

Pour lui, l’état de droit mérite d’être soutenu, car il instaure la justice. Et là où la justice fonctionne règne la paix. A ce sujet, fait-il observer, « le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi est devenu « pèlerin de la paix » et l’Assemblée nationale soutient l’initiative, surtout l’état de siège décrété dans deux provinces de l’Est (Ituri et Nord-Kivu), où le chef de l’Etat séjourne actuellement ».
Avant d’inviter toute la nation à travailler pour la paix, à l’image des héros de l’indépendance qui ont payé de leur sang pour que ce pays soit une république unie.

Parlant des valeurs du travail, Vital Banywezise est d’avis que « les héros nous ont légué une république de travailleurs pour booster le développement dans tous les secteurs vitaux de la République, pour que le Congolais mange à sa faim, qu’il soit sécurisé et qu’on puisse juguler le chômage devenu un cancer dans la société congolaise ».

Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *