Le chef de l’Etat a chargé le ministre des Hydrocarbures de tout mettre en œuvre pour entrer en contact avec l’opérateur devant entamer les travaux de dégazage du lac Kivu et du Golfe de Kabuno », au cours du conseil des ministres qu’il a présidé vendredi 28 mai par visioconférence, relevé la nécessité de procéder notamment au dégazage du lac Kivu, afin d’éviter le risque d’explosion suite à l’éruption du volcan Nyiragongo.

À savoir, parmi ces risques, il y a notamment celui d’une explosion en cas de contact du Gaz carbonique provenant de l’éruption avec le gaz méthane se trouvant notamment dans le golfe de Kabuno au lac Kivu. Ce qui avait été déclaré jeudi dernier par le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya que la ville de Goma est exposée à 4 types de risques après l’éruption volcanique du samedi 22 mai 2021:

  • Risque d’accentuation des tremblements de terre ressentis de manière continue depuis le 22 mai dernier, qui peuvent causer des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants,
  • Risque d’une éruption volcanique secondaire partant des fissures créées par les mouvements sismiques,
  • Risque d’explosion des poches de gaz sous le lac Kivu du fait d’un contact avec le magma,
  • Risque de toxicité de l’environnement ambiant du fait de la poussière.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *