L’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) donne un autre son de cloche. Dans le cadre du monitoring de l’exécution de loi de finances 2021, l’ODEP a analysé la mise œuvre du projet RAM et dénonce l’opacité entretenu dans la passation du marché public et le flou quant à l’utilisation de ces recettes.

Notre monitoring renseigne que le minima projeté est d’abord inférieur au potentiel existant, c’est-à-dire le nombre d’abonnés. Selon un rapport du premier trimestre 2020 de l’Observatoire du marché de la téléphonie mobile, une structure de l’Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications au Congo (ARPTC), les télécoms dispose d’environ 38 millions d’abonnés actifs. Si on applique le taux d’imposition de 7 dollars pour 6 mois, l’opération rapportera quelques 266 millions USD. Pour l’exercice 2021, le Ministère des PTNTIC prévoit mobiliser 118,9 millions USD, dont environ 48 millions USD dans le cadre du projet RAM, dixit l’ODEP.

Sur ceux, l’Odep recommande à l’Assemblée Nationale, d’initier une commission d’enquête parlementaire pour élucider le contour encore flou du projet et d’ordonner la surséance du projet opaque, dont recettes sont contrôlées en grande partie par des réseaux obscurs.

Raphael Kadima

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *