Intervention de l’Honorable KALIMW SONGO KUND ANACLET, Député National élu du territoire de Luilu lors du débat général sur la proposition de loi organique modifiant et complétant la loi organique n°10/13 du 18 juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la CENI.

L’élu de Luilu dans la province de Lomami, a souligné qu’en dehors de la loi organique portant organisation de la CEI, la CENI est à sa 3ème loi organique dans l’espace de 11 ans. Comme qui dirait que chaque cycle électoral a sa CENI et sa loi électorale. Le Député National KALIMW SONGO, fustige que c’est trop en démontrant que toutes ces lois n’ont pas résolues le problème de la fiabilité des résultats des élections dans notre pays, d’où la nécessité de faire cette fois une loi qui va se justifier dans la durée et qui sera la preuve que notre démocratie n’est pas tâtonnante, après avoir réussi l’alternance pacifique. Il réaffirme que la neutralité des membres de la CENI, réside dans le sens élevé d’éthique, de moralité, dans l’application stricte des lois et actes réglementaires ainsi que dans la sanction conformément à la loi.

Concernant les organes de la CENI, l’élu du peuple pense que trois c’est trop, il propose que soit renforcer les prérogatives de l’Assemblée Plénière en tant que pouvoir de suivi du processus électoral et de contrôle de gestion de la CENI. Cette Plénière requerra l’expertise du Secrétariat Exécutif National et de ses différentes directions en cas de nécessité. L’Assemblée Nationale, la Cour Constitutionnelle, la Cour des Comptes et le Conseil d’Etat feront le reste des tâches leur reconnues par la la Constitution et les lois du pays.

Quant aux problèmes de fonctionnement de la CENI, il propose que soit clarifier dans cette proposition de loi organique, si non dans un acte réglementaire, qui est agent temporaire et définitif de la CENI et les procédures de leur recrutement et rémunération. Ce qui évitera des casses observées à chaque fin de cycle de la part des agents qui réclament des salaires. Ces observations et propositions pertinentes, qui constituent une importante contribution de l’élu de Luilu dans son rôle de légiférer les lois pour la bonne marche du pays ont été bien appréciées par la Plénière de l’Assemblée Nationale à travers les applaudissements et gestes de félicitations de ces collègues.

Urbain kabey

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *