Le bureau de l’Assemblée nationale a accordé un délai supplémentaire de 72 heures à la plateforme des confessions religieuses en vue de rouvrir les discussions, dans un communiqué sans en-tête de l’Assemblée Nationale signé par le rapporteur.

C’est la dernière ligne droite pour l’installation d’une nouvelle équipe dirigeante de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Les chefs des huit confessions religieuses qui doivent désigner le nouveau président de la Céni et un autre membre de la plénière vont de nouveau entamé des pourparlers, sous haute tension.

À savoir, ce nouveau moratoire court de ce samedi 14 août à mardi 17 août à minuit, dit le communiqué du bureau de l’Assemblée nationale.

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *