Le député Christophe Lutundula Apala, initiateur de ce projet de loi, souligne que sa proposition de loi est une oeuvre de tout le monde. Mais aussi pour éviter d’éventuelles contestations à venir lors des prochaines échéances électorales. Après débat et échanges au cours de la séance plénière de mercredi 21 avril à l’Assemblée nationale, la proposition de loi modifiant et complétant la loi organique portant organisation et fonctionnement de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a été déclarée recevable par la plénière.

À savoir, Christophe Lutundula déclare que sa proposition de loi relative à la réforme de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) est en fait un produit de mes consultations personnelles que j’avais amorcées avec les différentes forces vives de la Nation, notamment la société civile. Encore une fois, j’insiste sur la dépolitisation de la CENI, mais aussi la désignation des futurs animateurs de cette institution d’appui à la démocratie devrait se faire sur base d’un consensus.

Christophe Lutundula avait présenté son projet de loi le 13 avril dernier à la plénière. Après son adoption le 21 avril, cette proposition de loi ira à la Commission Politique Administrative et Juridique (PAJ) pour une lecture approfondie.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *