Sur 383 députés présents à la plénière, un seul s’est opposé sans avancer ses raisons. Une grande victoire pour les pygmées après le vote, mercredi 07 avril 2021 par l’Assemblée nationale, d’un projet de loi qui consacre la discrimination positive en faveur des peuples autochtones jadis marginalisés. De la gratuité des soins aux frais de justice voire même à ceux de l’enseignement secondaire, le projet de loi doit encore passer par le Sénat pour une seconde lecture avant d’être promulgué par le président Felix Tshisekedi. Mais les initiateurs du texte sont optimistes pour les prochaines étapes.

Selon un député défenseurs de ce projet:« Un plaidoyer acharné, où il fallait arriver à démontrer que dans notre pays, les peuples autochtones pygmées non seulement faisaient partie des groupes vulnérables étaient en train de traverser des situations qui nécessitaient à ce que le législateur puisse prendre une action, cette action aujourd’hui vient d’être prise à travers cette loi qui a été adopté à l’unanimité ».

Il est vrai que la loi accorde des avantages couteux aux pygmées : soins gratuits, école secondaire sans frais. Il est aussi prévu que les pygmées bénéficient des services judiciaires gratuitement.  À savoir, il est prévu qu’un fond national pour le développement des pygmées soit créé pour la mise en œuvre du texte. Dans le pays, beaucoup de lois sont votées sans être appliquées faute des moyens financiers.  

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *