Avant la plénière du jour sous la direction du président Mboso prévoyant l’examen du réquisitoire du procureur demandant la levée des immunités aux fins d’obtenir l’autorisation de poursuite contre deux collègues ainsi que l’examen de la demande de l’interpellation d’un membre du gouvernement ; plénière tenue à huit clos, le palais du peuple a vibré sous l’ambiance de deux déclarations de soutien à l’état de siège et d’autres mesures tendant à ramener la pays à l’Est.

A l’esplanade du palais du peuple, la déclaration des députés dits révolutionnaires de l’Union sacrée de la Nation était lue par l’honorable Dede Kodoro; tandis que celle du PPRD dit Mosaïque lue par l’honorable Charles Okoto.

Les députés dits révolutionnaires de l’Union sacrée de la National ont dressé un tableau sombre de la situation sécuritaire aggravée par l’éruption volcanique à Goma et apporté un soutien indéfectible à l’état de siège décrété par le chef de l’Etat ainsi qu’au prix Nobel Dr Dénis Mukuege en appelant la nation à l’union pour en finir une fois pour toutes avec cette question de sécurité.

Concernant la situation sécuritaire , cette frange des députés ont exprimé leur indéfectible soutien à la mesure de l’état de siège, prise par le chef de l’Etat, président de la république, Felix Antoine Tshisekedi assortie de la nomination des autorités militaires au niveau provincial, urbain, municipal et territorial afin de traquer les forces négatives jusqu’à leur dernier retranchement pour enfin affirmer l’autorité de l’Eta sur l’ensemble du territoire national .

Tout en soutenant également les forces de défense et de sécurités engagées sur les théâtres des opérations, ils n’en ont pas moins appelé à la primauté des droits et libertés fondamentaux de la personne humaine pour assurer l’harmonie sociale et la collaboration de la population civile quoiqu’en temps de guerre.

Abordant l’actualité de l’éruption volcanique qui sévit dans la ville de Goma, ils ont exprimé leur compassion envers toutes les victimes de cette catastrophe en exigeant au gouvernement de la république de mettre l’Observatoire Volcanique de Goma (OVG), les conditions nécessaires d’assurer l’observation préventive du volcan et rétablir en toute urgence les conditions de vie de ces compatriotes qui sont en détresse.

D’autre part, contre les propos tenus par le président Rwandais, niant le génocide congolais en dévoyant le travail du Docteur Mukwege, les députés révolutionnaires ont plutôt exprimé la fierté du Congo de compter cet homme parmi ses dignes fils.

« Celui qu’on appelle affectueusement réparateur des femmes a acquis une renommée nationale et internationale qui force l’admiration non seulement à l’Afrique, mais aussi au monde entier car le Prix Nobel de la paix qui lui est décerné n’est nullement un hasard, mais le fruit de son travail abattu sur terrain. », ont-ils déclaré en substance
Aux compatriotes congolais qui sont de mèche avec les forces négatives, les députés révolutionnaires les ont appelé à renoncer à leur plan de déstabilisation avant que la force du pouvoir public se rabatte sur eux ;

Pour sa part le PPRD mosaïque au sein de l’Union Sacrée a tenu à réitérer son soutien indéfectible au président de la république , et un soutien total à l’état de siège décrété par le président de la république et aux FARDC en vue de mettre fin définitivement aux tueries perpétuelles dans les provinces de l’Ituri et du Nord Kivu.

Ils ont également exprimé leur compassion à l’ensemble de la population de l’Est du pays victimes des actes des terroristes et à toutes les familles victimes de l’éruption volcanique de Nyiragongo dans la ville de Goma avant d’exprimer leur foi en un Congo uni et indivisible. L’honorable Charles Maningoy aussi membre de l’Union sacrée a, pour sa part appelé tous ses collègues qui ont tenu à faire ces déclarations au nom d’une même plateforme à l’unité.

Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *