Contrairement aux cinq premiers jours des manifestations contre l’insécurité, quelques commerces ont ouvert au centre-ville, et la circulation reste fluide. Un calme relatif est observé depuis samedi 10 avril à Butembo, dans la province du Nord-Kivu.

Selon le Commissaire Supérieur Polongoma, affirme que le policier accusé d’avoir tiré sur la victime vendredi est aux arrêts à l’auditorat militaire et sera fixé sur son sort après les enquêtes. Il indique que le calme est rétabli dans tous les coins de la ville, même si les forces de l’ordre sont toujours aux aguets. Le Commissaire Supérieur Polongoma a appelé les manifestants à la discipline.

Du côté Butembo, Sylvain Kanyamanda maire de la ville précise: vous nous voyez toujours sur les chaussées. Imaginez-vous que si on n’avait pas ce courage de dégager tout ça [les barricades], ce que la ville serait totalement paralysée. Alors moi je crois, quand nous parlons, ce n’est pas de la blague, nous avons le devoir de donner des orientations à notre population et que lorsque la population n’est plus disciplinée à suivre les orientations de l’autorité en place.

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *