Après les mamans, se sont des élèves d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, situé à une vingtaine de kilomètres de la ville de Beni, qui ont fait la route pour venir soutenir leurs camarades dans leur quête de paix et de la fin de l’impunité. À savoir, les écoliers ont organisé depuis une semaine des manifestations pacifiques et un sitting devant la mairie de la ville pour tenter de sensibiliser les autorités locales et nationales face à l’insécurité constante dans la région.

Face à cette situation, des mamans se sont mobilisées et ont marché à Beni pour soutenir leurs enfants et appeler, elles aussi, à la paix dans leur ville et région. « Cette mobilisation de femmes a été dispersée par les forces de l’ordre qui n’ont pas hésité à faire usage de balles réelles »,explique un témoin de la scène, selon AFP.

Soixante-neuf enfants vont passer la nuit du 29 au 30 avril 2021 derrière les barreaux de la prison de Beni. Ils ont été arrêtés immédiatement et acheminés à l’état-major de la police. Certains élèves de Beni sont venus réclamer leur libération et ont été arrêtés à leur tour. Tous ensemble, dont 14 filles, ont été acheminés à la prison des enfants.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *