L’administration Biden dit appuyer « les efforts du président Tshisekedi et du gouvernement congolais visant à faire face aux groupes armés et aux groupes terroristes, tels que les ADF, qui sont maintenant désignés sous le nom de Daech-RDC, et à mettre un terme aux violences brutales qui ont causé tant de souffrances aux populations vivant dans l’est de la RDC ». 

Sur ceux, l’ Ambassadeur Mike Hammer déclare que les États-Unis montrent qu’ils sont prêts à faire leur part. Une coopération forte est nécessaire au sein des autorités nationales et provinciales ainsi qu’avec les pays frontaliers et la communauté internationale, pour mettre fin aux activités économiques illégales et à l’exploitation des ressources naturelles qui attise les conflits. En outre, les États-Unis continueront d’appuyer les efforts de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO) visant à protéger les civils, à renforcer les institutions nationales et à promouvoir la paix .

Raison qui a poussé le département d’État américain a désigné Daech Iraq et Syrie – République démocratique du Congo (Daech- RDC) et Daech Iraq et Syrie – Mozambique (Daech-Mozambique) en tant qu’organisations terroristes étrangères. 

Rosie Mozwa

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *