À savoir, le débat autour de l’organisation des prochaines élections est d’actualité au pays. Il va de pair avec la question sur le recensement général de la population avant les élections de 2023. En ce qui concerne le recensement, plusieurs observateurs redoutent une stratégie du pouvoir en place de retarder les élections.

La CENCO a dévoilé ce jeudi 18 mars 2021 sa « feuille de route électorale » devant conduire aux élections prévues en 2023. Sur ceux, cette feuille de route inclut une série d’activités en périodes préélectorale, électorale et postélectorale notamment la campagne d’éducation civique et électorale, l’élaboration du calendrier électoral citoyen voire l’observation du jour des scrutins.

L’abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO déclare: nous lançons ce jour la feuille de route électorale de la CENCO intitulée « AGENDA 2023 ». Celle-ci déroule une série d’activités planifiées pour être menées d’ici février 2024, conformément aux étapes d’un cycle électoral, pou l’aboutissement heureux d’un processus électoral est fonction de la participation plus responsable de l’ensemble des partis prenantes chacune selon ses prérogatives.

Par ailleurs, les évêques, fidèles à leur mission solidaire des aspirations du peuple, ils réaffirment avec force, à travers cette petite manifestation, leur engagement de préparer le peuple congolais et d’accompagner ses dirigeants pendant cette période qui précède la tenue des élections de 2023.

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *