Devant la CIJ qui siège à La Haye ce jeudi 22 avril 2021, le ministre ougandais de la Justice, William Byaruhanga estime exorbitant et infondées les demandes de réparations en milliards de dollars déposées par la République démocratique du Congo (RDC) devant la Cour internationale de justice (CIJ) pour l’invasion de l’Est de son territoire lors de la guerre de 1998-2003.

Comme rappel, la CIJ a statué en 2005 que l’Ouganda devait payer des réparations pour avoir envahi la RDC pendant cette guerre qui a fait trois millions de morts en 1998-2003. Ce qui fait que le représentant congolais, Paul-Crispin Kakhozi Bin-Bulongo, avait dénoncé mardi devant la Cour « une occupation de cinq ans marquée par de très graves atteintes aux droits de l’Homme qui tendaient à la barbarie. La RDC exige près de 13,5 milliards de dollar.

Le conflit avait impliqué jusqu’à neuf pays africains, l’Ouganda et le Rwanda soutenant des forces rebelles contre le gouvernement de Kinshasa dans l’Est congolais riche en minerai.

B. Manda

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *