Selon le docteur Martin Balemeka, chef de poste du programme national de l’hygiène aux frontières à l’aéroport international de N’djili, son service a intercepté, ce mardi 06 juillet à l’aéroport international de N’djili, à Kinshasa, 21 voyageurs en partance vers la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, détenant des fausses fiches des résultats du test Covid-19. Il s’agit d’une équipe des joueuses recalées grâce à la vigilance des services d’hygiène aux frontières.

Ils ont été interceptées en partance de Bunia. Il s’agit d’une équipe de 20 joueuses et de leur entraîneur qui ont voulu se rendre à Bunia, malheureusement avec des faux résultats de test Covid-19« , a-t-il déclaré.

Le docteur Martin Balemeka ajoute que ces voyageurs ont été remis aux services de sécurité pour un interrogatoire. Notre direction nationale du Programme national de l’hygiène aux frontières a mis à notre disposition des moyens pour pouvoir dénicher ces faux tests, nous avons pu parvenir à cet exploit en interceptant ces faux tests de Covid-19 et directement en collaboration avec d’autres services avec lesquels nous travaillions dans la plateforme aéroportuaire. Nous avons alerté les services de sécurité pour procéder à l’interrogatoire.

À savoir, ces 21 personnes interceptées, y compris le secrétaire général de l’équipe n’ont plus voyagé ce mardi 6 juillet. Ils ont été amenés de l’aéroport de N’djili vers l’Agence nationale des renseignements (ANR) dans le cadre d’une enquête ouverte à cet effet.

Selon le contrôleur sanitaire aux frontières commis à l’aéroport international de N’djili affirme qu’il s’agit d’un réseau qui est au-delà de la plateforme aéroportuaire. « Un réseau qui délivre des faux tests à la cité pour que les voyageurs viennent se présenter avec ça à l’aéroport international de N’djili.

Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *