Le Gouvernement congolais a décidé de surseoir l’utilisation du vaccin Astra Zeneca et de reporter à une nouvelle date le lancement de la campagne de vaccination contre le covid-19, initialement prévue pour ce lundi 15 mars. À Kinshasa, cette décision a été prise à la suite des réserves émises par d’autres pays contre l’usage de ce type de vaccin, en attendant des analyses plus poussées sur son degré d’innocuité et ses éventuels effets secondaires. 

Une enquête sur de multiples thrombo-embolies a été ouverte.  sur ceux, plusieurs pays ont suspendu le vaccin Astra Zeneca suite à des problèmes de caillots et thromboses survenus chez certaines personnes vaccinées.

Selon AFP, le groupe pharmaceutique britannique Astra Zeneca, a affirmé qu’il n’y avait “aucune preuve de risque aggravé” de caillot sanguin entraîné par son vaccin contre le Covid-19, en réaction à la suspension de son utilisation par précaution dans plusieurs pays.

B. Manda

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *