Le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge et le ministre de la Défense nationale, celui des Finances, le ministre d’État, le ministre du Budget ainsi que le chef d’État-major général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont parlé sur l’évolution de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri était au centre de la rencontre organisée le 31 mai 2021.

À savoir, le gouvernement a pris des dispositions en vue de faciliter le démarrage des opérations sur le terrain et l’accélération des activités de l’état de siège. Ce que nous pouvons dire à ce stade, c’est que comme tout processus, il y a le démarrage, il y a l’accélération et puis il y a le point qu’on arrive à l’objectif final. Pour le moment, nous sommes en phase de l’accélération, parce que tous les dispositifs sont pris.

Avec les ressources que le ministre du Budget et le ministre des Finances ont mis à la disposition du ministère de la Défense nationale, nous allons connaître une accélération des activités de l’état de siège« , a indiqué le ministre de la défense nationale et anciens combattants, Gilbert Kabanda.

De son côté, le ministre de tutelle a affirmé que d’ici deux semaines, la situation va nettement s’améliorer dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu: les opérations sur terrain vont démarrer avec la logistique, avec toutes les capacités financières, il y a des hommes que nous allons devoir bouger pour aller dans les zones de l’état de siège et je peux vous rassurer d’ici deux semaines maximum, la situation ne sera plus la même.

Sur ceux, l’objectif de neutraliser tous les groupes armés et rétablir la paix dans cette partie de la République Démocratique du Congo. Lors de la 5ème réunion du conseil des ministres la semaine dernière, le président de la République, Félix Tshisekedi, avait demandé au gouvernement de solliciter une prorogation de 15 jours de cet etat de siège qui arrive déjà à sa fin.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *