Après plusieurs jours d’arrêt de travail à l’Hôpital général provincial de référence de Kinshasa. Christophe Mboso, qui a presque imposé, ce jeudi 25 février 2021, cette décision aux protagonistes de la crise sociale qui a secoué cette formation hospitalière. Après concertation autour du président Mboso entre caucus des députés, ministre de la Santé et  gouverneur de la ville, il a été décidé de la reprise du travail sous la supervision d’un nouveau comité de gestion à nommer prochainement.

Sur ceux, le caucus des députés nationaux élus de la ville de Kinshasa descend sur le terrain demain vendredi 26 février pour constater la reprise effective du travail. Eliezer Tambwe explique: Nous avons commencé cette action sur ordre de notre bureau. C’est ainsi qu’aujourd’hui, c’est le président lui-même qui a présidé la rencontre. Après le débat en plénière, le président a estimé qu’il fallait un entretien en aparté avec toutes les parties. Ce qui crée des remous à l’ex-Mama Yemo, c’est la nomination de deux comités de gestion : l’un par le ministre et l’autre par le gouverneur. Aujourd’hui, les deux autorités ont convenu de nommer un seul nouveau comité de gestion à l’HGPRK .

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *