Il a démission au poste de président de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA). Sur ceux, à 6 mois des élections à la tête de l’instance faîtière du football congolais, auxquelles il avait dores et déjà affirmé qu’il ne prendra pas part.

Après avoir passé 18 ans à la FECOFA, il s’en va également à trois mois de la mission commando assignée à Héctor Raúl Cúper afin de qualifier les Léopards à la Coupe du monde Qatar 2022. Une année sombre pour Omari, qui l’a vu également être débarqué à la vice-présidence de la Confédération Africaine de Football (CAF) et à l’exécutif de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

À savoir, il avait d’abord réservé la primeur aux autorités politiques et aux joueurs de l’équipe nationale lors du stage de Tunis début juin. Mardi 15 juin, il a conféré avec les présidents des ligues provinciales et autres entités subdélégataires avant d’officialiser la nouvelle ce mercredi.

Arly Masevo

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *