Le Président de la République Démocratique du Congo, est attendu en novembre prochain à Tunis pour prendre part au 18me Sommet de la Francophonie. C’est le ministre des Affaires Etrangères, de la Migration et des Tunisiens de l’étranger, Othman Gerandi, qui était porteur de l’invitation lui adressée à cette occasion par son homologue tunisien, Kaïs Saïed. Il lui a transmis, à la même occasion, les « félicitations fraternelles » du précité pour son avènement à la tête de l’Organisation continentale, en février dernier.

Selon le chef de la diplomatie tunisienne, le choix porté sur le Chef de l’Etat congolais l’a été non seulement au regard de son statut de président en exercice de l’Union Africaine mais aussi du fait que la RDC est le plus grand pays francophonie du monde en termes de locuteurs de la langue française.
Othman Gerandi a insisté, pour la circonstance, sur le renforcement de la coopération entre Etats africains dans le secteur des recherches scientifiques en cette période de pandémie de la Covid-19, de manière à faire face à d’autres pandémies similaires susceptibles de s’annoncer dans le futur.
Le ministre tunisien des Affaires Etrangères a également fait part à Félix Antoine Tshisekedi du message de son homologue Kaïs Saïed relatif à la nécessité de se mettre ensemble pour faire « parler » l’économie et la croissance s’ils tiennent à tirer profit de la paix et de la sécurité, un des défis à relever par l’ensemble du continent.

USA- RDC : capitaliser le dialogue Fatshi Kamala

Les USA sont fort préoccupés par « le suivi de l’échange téléphonique que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, a eu il y a quelques semaines avec la vice-présidente américaine, Harris Kamala ». Selon l’ambassadeur Booth, qui est à la tête de la délégation du Bureau Afrique du Département d’Etat et des représentants des Bureaux du Moyen-Orient et d’Afrique en charge de l’expertise scientifique, qui s’est entretenue pendant une heure avec le Chef de l’Etat congolais hier mardi 23 mars 2021, « le Département d’Etat compte beaucoup sur une parfaite collaration entre la RDC et les autres pays du continent ».
Et le diplomate américain de poursuivre : « la nouvelle administration américaine travaille pour l’établissement de nouvelles bases de collaboration entre la RDC et l’ensemble des pays de l’Union Africaine ».
Signalons qu’il est prévu, ce mercredi 24 mars, une séance de travail entre la délégation américaine et les membres de l’AGOA Task Force présidentielle congolaise.

Nouvellevision24

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *