Les participants au sommet de G20 sur l’environnement à Naples en Italie, du 22 juillet 2021 ambitionne d’atteindre une réduction de 50 % des terresdégradées d’ici 2040. Au terme de leurs travaux, ils ontfélicité l’Italie pour la convocation réussie de l’atelierorganisé par sa présidence sur l’Initiative mondiale du G20 sur la réduction de la dégradation des terres etl’amélioration de la conservation des Habitatsterrestres. 

Il sied de noter que ces rencontres ont étélancé sous la présidence saoudienne en 2020. Sur unebase volontaire, les ministres de l’environnement ontdécidé de continuer à diriger, renforcer la coopération,promouvoir les investissements et fournir des moyensde mise en œuvre adéquats. 

C’est en partageant desexpériences sur la protection des terres, laconservation, la gestion durable et l’initiative etprogrammes de restauration conformes aux objectifs del’Initiative et soulignant que la Décennie des NationsUnies pour la restauration des écosystèmes est unefenêtre d’opportunité cruciale pour protéger, conserver,restaurer et gérer durablement les terres, y compris lesforêts et les ressources en eau, sur la base desinitiatives existantes qu’ils partagent l’ambitiond’atteindre une réduction de 50 % des terres dégradéesd’ici 2040. 

L’engagement étant de poursuivre les effortspour lutter contre la désertification, restaurer les terreset les sols dégradés et s’efforcer d’atteindre la neutralitéen matière de dégradation des terres d’ici 2030. Tout cela, dans la poursuite de la cible 15.3 des ODD et d’uncertain nombre d’objectifs de développement durableconnexes.

Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *