Les gestionnaires de ce Parc ont présenté le bilan rien que pour le tourisme, l’électricité et l’agriculture initiés par le Parc national des Virunga (PNVi) ont généré en 2020, plus de 81 millions USD, lors du 4e Forum sur l’alliance Virunga, tenu mardi 2 mars à Goma.  

À savoir, plus de 6 millions de dollars ont été versés en taxes et contributions fiscales, et plus de 1 400 emplois directs ont été créés par le PNVi, se réjouissent les gestionnaires du Parc. Le 4e Forum sur l’alliance Virunga aussi réuni le autorités publiques et acteurs de la société civile. Il était question de faire une évaluation des réalisations, défis et perspectives relatifs au mandat de développement et conservation durables du Parc National des Virunga. 

Dans ce forum, il a été relevé que durant les 6 dernières années, il y a eu beaucoup d’avancées même si des défis demeurent nombreux. 

Sur le plan de la conservation, les gestionnaires du Parc ont révélé que l’indice d’accroissement des espèces phare est positif. La population des gorilles, par exemple, est à ce jour de 350 individus en RDC contre 80 dans les années 80. 

Durant l’année 2020, cette population s’est enrichie de 18 nouvelles naissances. 

La population des hippopotames est estimée à environ 1 500 individus contre 350 en 2005 et celle des éléphants qui a été d’environ 700 individus en fin 2020 contre 80 qui restaient en 2005, pour ne citer que ces cas de pachyderme.  

Ils plaident pour l’implication de tous les acteurs, dans la lutte contre, entre autres, l’activisme des groupes armés qui a causé la mort de 21 écogardes les 12 derniers mois, et aussi contre les réseaux criminels qui profitent d’une économie illégale estimée à 170 millions de dollars annuellement à travers l’exploitation illicite des ressources du parc. 

Nouvellevision24

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *