La police aura comme mission, de dénicher les porteurs d’armes et autres effets militaires à bord de leurs véhicules. C’est le commandant ville de Goma, le colonel Alisa Job qui l’a annoncé à la presse ce mardi 22 juin à l’issue de la parade de la police tenue à la mairie de Goma.

À savoir, le redblock qui est différent du couvre-feu et peut commencer à n’importe quelle heure consistera à fouiller des engins roulant dans le but de voir s’ils ne transportent des armes pour insecuriser la ville ».

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *