Depuis son repère de Panzi, le prix Nobel n’est pas resté indifférent face à la catastrophe volcanique de Goma. Il communique en ce terme: À mes chers frères et sœurs, habitants de Goma,
Alors que la province du Nord-Kivu pleure presque quotidiennement ses morts, victimes de massacres récurrents à Beni, voici qu’une partie de Goma, chef lieu de la province, subit la dévastation d’une éruption du volcan Nyiragongo.

Le bilan est lourd : des morts, des blessés, des disparus, des déplacés, des enfants séparés de leur famille, des centaines de maisons et des biens réduits en cendres.
Face à cette catastrophe et à ce deuil supplémentaire dans la région, et alors que des tremblements de terre continuent à terroriser les habitants de la ville, soyez assurés de notre soutien, de notre compassion et de nos prières.

J’exprime mes condoléances aux familles éprouvées, ma solidarité avec les blessés et les personnes qui se retrouvent sans abris. Je salue la bravoure de ceux nombreux qui ont secouru les sinistrés.
En ces temps d’épreuves et d’incertitude, restons solidaires et confiants dans l’avenir.
De tout cœur avec vous.

Denis Mukwege/ nouvellevision24

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *