Les députés contestateurs de la composition du gouvernement n’ont pas voulu révéler à la presse le contenu de leur memo, après leur échange avec le président de l’Assemblée nationale. Toutefois, selon les indiscrétions de certains parlementaires, entre 180 à 200 députés ont signé ce memo désapprouvant les déséquilibres géopolitiques constatés dans la composition du gouvernement Sama Lukonde.

Ils ont exprimé leur désapprobation jeudi 15 avril dans un mémorandum adressé au président de l’Assemblée nationale. Ces élus du peuple estiment que la composition de ce gouvernement n’a pas tenu compte de la représentativité nationale, telle que garanti par l’alinéa 3 de l’article 90 de la Constitution.

Ils ont relevé des failles que certaines provinces comme le Sud-Kivu, le Kasaï-Central et le Kongo-Central comptent au moins six ministres chacune ; alors que d’autres comme le Nord-Ubangi, le Haut-Uele et le Mai-Ndombe n’ont aucun ministre au sein du gouvernement Sama. Ils dénoncent par ailleurs la répartition injuste des ministères entre l’UDPS et les autres partis et regroupements qui comptent plus de députés. Faute de quoi, il y a lieu de craindre le blocage de l’investiture du gouvernement Sama.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *