La situation sécuritaire, elle demeure calme malgré quelques cas isolés en province. Sur ceux, le chef du gouvernement, Jean Michel Sama Lukonde Kyenge a présidé ce samedi 1er mai un conseil extraordinaire de sécurité dans le Haut-Katanga. À propos de la menace Bataka Katanga qui persist, il a instruit les services de sécurité de veiller à ce que l’État ne soit plus nargué par des particuliers à la recherche des intérêts personnels.

Selon le compte rendu de Thierry Michel Kikontwe, ministre provincial de l’intérieur et sécurité dans le Haut-Katanga, il ressort qu’un calme relatif règne sur toute l’étendue de la province du Haut-Katanga, hormis quelques cas saillants enregistrés ça et là, entre autres la menace Mai-mai Bakata Katanga réduite sensiblement par des dispositions sécuritaires mises en place, lesquelles ont permis d’arrêter un grand nombre parmi ces enfants égarés. La criminalité qui a sensiblement baissé bien qu’elle se caractérise encore par des cas de vol à travers des fenêtres particulièrement à Lubumbashi, Kasumbalesa et Likasi et dont souvent les auteurs sont des civils, et parfois en complicité avec des hommes en uniforme incontrôlés.

Face à la contrebande qui demeure d’actualité en dépit des dispositifs déployés pour lutter contre cette fraude qui gangrène les recettes du Trésor public, Sama Lukonde entend soutenir l’exécutif provincial pour mettre fin à cette pratique et il a promis de s’investir pour le retour de la paix, non seulement dans la région du Katanga mais aussi dans la partie orientale du pays.

Rosie Mozwa

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *