Après la dénonciation faite par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi sur la « mafia et la magouille » au sein de l’armée, qui sont devenues un « modus vivendi ». Il avait précédemment décrié la même chose à Beni.

Le lieutenant-colonel, directeur adjoint chargé de l’administration de la 32e région militaire à Bunia et deux majors, respectivement le chef du bureau de rémunération de la 32e région et le chef de l’administration du 3401e régiment.

M. Tshisekedi avait affirmé qu’il était nécessaire d’effectuer le déplacement dans l’est du pays en vue de découvrir cette « magouille ». 

Il s’agit juste d’une interpellation, selon Radio Okapi. Attendons de voir si après audition de ces officiers il y aura fixation des dossiers devant une juridiction, dans ce cas ils seront en état d’arrestation ».

Rosie Mozwa

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *