Les FARDC, ont intensifié depuis la semaine dernière l’offensive sur deux principaux fronts en Ituri dans le cadre de l’état de siège décrété par le Chef de l’Etat. Il s’agit du front Nord dans le territoire de Djugu qui a permis récemment de rouvrir la RN27 qui était coupée depuis plusieurs jours par les miliciens de CODECO.

Une dizaine de villages ont été reconquis aussi par l’armée. Le front Sud quant à lui se situe dans le territoire d’Irumu où l’armée fait face notamment aux miliciens du Front patriotique intégrationniste congolais et des Forces démocratiques alliées (ADF).

Le bilan fait état de 9 morts dans le camp des miliciens. 2 éléments FARDC ont été blessés lors de cette attaque au village Banakasowa situé à 34 Kilomètres au sud de Bunia dans le groupement Mayaribu, en chefferie de Mobala. 4 villages jadis occupés par les miliciens FPIC ont été repris. Il s’agit de Nyakasi, Badiembe-Banekasuwa-Badiya, Marabo et Ndenge « , a dit le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole militaire.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *