Dans Gertler a été accusé en 2017 par le département du Trésor de l’ère Trump d’avoir utilisé ses relations avec l’ancien président congolais, Joseph Kabila, pour organiser des « transactions minières et pétrolières opaques et corrompues » qui coûtent aux citoyens congolais plus d’un milliard de dollars en Perte de revenus.

L’administration Trump a discrètement agi dans ses derniers jours pour alléger les sanctions imposées fin 2017 au milliardaire israélien Dan Gertler qui avait été puni par le département du Trésor pour des pratiques minières corrompues et abusives en République démocratique du Congo.

Le renversement par le Trésor est intervenu après un appel des lobbyistes ayant des liens étroits avec l’ancien président Donald Trump qui ont été embauchés par Dan Gertler dont l’avocat Alan M. Dershowitz, qui a aidé à représenter M. Trump lors de sa première destitution.

nouvellevision24

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *