Organisées lundi 10 mai 2021 dans la ville de Kalemie, dans le Tanganyika. Des centaines de manifestants devraient marcher sur l’unique artère principale Lumumba que compte la ville, cette activité allait troubler l’ordre public et la Police nationale congolaise (PNC) a usé des gaz lacrymogènes, pour réprimer les manifestations

Le Commandant provincial de la PNC, le Général Jean Yav Mukaya explique avoir utilisé des gaz lacrymogènes pour éviter le bain de sang. Bien que un troisième groupe, les manifestants de la Société civile du Tanganyika a été confondu à la hauteur de l’hôpital général avec les partisans du Front commun pour le Congo (FCC). 

Ces manifestants sont constitués de deux groupes protagonistes. D’un côté, il y a des partisans de l’ancien gouverneur Zoé Kabila, et de l’autre, des manifestants hostiles au gouverneur déchu. 

Le groupe des pro-Zoé Kabila s’est attroupé à la hauteur de l’Hôpital Général de référence de Kalemie. L’autre groupe favorable au départ de Zoé Kabila, est parti de la cité de Kalemie pour organiser la marche à partir de la Place Jumbo. 

Rappelons que ce suite à la destitution de Zoé Kabila est intervenu le jeudi 6 mai par 13 députés membres de l’Union sacrée pour la nation alors que le gouverneur se trouve, depuis plusieurs jours à Kinshasa où il a été invité par le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et sécurité pour une séance officielle de travail. La Société civile a voulu hausser sa voix en s’exprimant par la manifestation », a indiqué la Vice-Coordinatrice de SOCITANG, Aimée Muteni. 

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *