Il réclame une protection spéciale en tant qu’agent de l’ANR et dit dans une lettre adressée au Procureur général près la Cour de cassation qu’il existerait un « avis négatif » de l’actuel administrateur général de l’ANR sur les poursuites les concernant. Tôt ce matin, il affirmait que sa résidence de Joli Parc, à Binza Ma Campagne (Kinshasa) était encerclée par des policiers lourdement armés, et les trois jeeps de la Police, sont repartis après.

Rappel

L’ancien Administrateur Général de l’ANR Kalev Mutond qui sollicite la décharge du magistrat instructeur Robert Kumbu Phanzu, à qui il est reproché d’avoir eu à siéger au sein de l’ANR lorsqu’il travaillait comme Conseiller politique de la DGM. Selon l’article 59 de la même loi, « l’inculpé qui estime que l’officier du Ministère Public appelé à instruire son affaire se trouve dans l’une des hypothèses prévues à l’article 50 de la présente loi organique, adresse au chef hiérarchique, une requête motivée tendant à voir ce magistrat être déchargé de l’instruction de la cause. 

Et l’article 49 de la loi numéro 13/011-B du 11 avril 2013 portant organisation, fonctionnement et compétence des juridictions de l’ordre judiciaire, énumère les cas pour lesquels un magistrat instructeur peut être déchargé. Sur ceux, la réponse à cette requête par une ordonnance motivée, non susceptible de recours, qui doit être rendue dans les délais de quarante-huit heures, le magistrat mis en cause entendu.

Affaire à suivre…

Nouvellevision24

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *