Sur les différents axes routiers, seuls les véhicules personnels sont visibles, ce vendredi 12 juillet 2021. Les voitures et les bus assurant le transport en commun sont quasi invisibles. A Tshangu, les motos-taxis ont également décidé de grever.

A la base, la grève des chauffeurs des taxis qui protestent pour la énième fois contre les tracasseries des policiers et des agents de service des transports et voies de communication sur les routes de la capitale. C’est une situation qui perdure.

Selon Jean Mutombo, président de l’Association des chauffeurs du Congo (ACCO) Kinshasa. Les chauffeurs sont en grève pour protester contre les tracasseries des policiers et des agents de service de transport. Les policiers arrêtent les chauffeurs et les véhicules, ils confisquent même les recettes réalisées auprès des receveurs des bus.

La police confirme la grogne des chauffeurs et pointe des jeunes policiers communément appelés « Ujana ». Elle entend se réunir en vue de prendre une décision quant à cette grève de trop.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *