Décédé le dimanche 11 juillet près de Paris (France). L’inhumation du cardinal Laurent Monsengwo, archevêque émérite de Kinshasa a été faite en stricte intimité, ce mercredi 21 juillet à la Cathédrale Notre Dame du Congo à Kinshasa. Seul un petit groupe de personnalités étaient autorisées à prendre part, parmi lesquelles Félix Tshisekedi et Denis Sassou Nguesso. 

À savoir, la messe a été dite par le cardinal Philippe Ouedraogo, Archevêque d’Ouagadougou (Burkina Faso) et président du Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM). Il a été assisté par d’autres cardinaux à l’instar de Fridolin Ambongo Besungu, archevêque de Kinshasa ou encore de Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui (RCA), qui était le premier à faire l’oraison funèbre.

À son tour, le Cardinal Ambongo a tenu à remercier tous les acteurs qui se sont impliqués dans l’organisation de ces funérailles. Outre ses remerciements adressés aux deux chefs d’Etat présents à la messe, l’archevêque de Kinshasa a, tour à tour, salué les implications des présidents de deux chambres du Parlement et celle du gouverneur de la ville de Kinshasa.

La presse, les ingénieurs qui ont construit le caveau funéraire et bien d’autres personnes n’ont pas été oubliés. 

Arly Masevo

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *