Un mémorandum d’entente sur la coopération dans le cadre de la ceinture économique de la route de la soie et de l’initiative de la route maritime de la soie du 21ème siècle, signait
entre la Chine et la RDC. En visite officielle à Kinshasa, Wang Yi, Conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, a signé hier mercredi 6 janvier 2021 avec Marie Tumba Nzeza, ministre d’Etat en charge des Affaires étrangères de la RDC. Ce mémorandum vise le renforcement des liens de la coopération et la promotion de la connectivité régionale, en établissant conjointement un cadre de coopération économique ouvert, inclusif, équilibré et bénéfique, afin de maintenir la paix et le développement.

Dans le domaine de la coopération, les deux parties conviennent de coopérer dans la politique, le commerce, les finances et de créer une connectivité entre les peuples. En effet, la cheffe de la diplomatie congolaise a, à cette occasion, réitéré la volonté de la RDC de continuer le dialogue et le partenariat avec la République Populaire de Chine. Pour consolider les relations existantes, Marie Tumba a souligné qu’il est indispensable de renforcer le dialogue entre les deux pays, afin d’identifier les projets et les opportunités d’investissement. Dans la foulée, elle a cité les domaines de la santé, de l’agriculture, des énergies renouvelables, de l’éducation, de l’électricité, des infrastructures, de la communication, de l’industrie numérique, faisant partie du programme du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Ce, en soutenant que la RDC est favorable à la coopération Sud-sud basée sur le principe gagnant-gagnant.
Dans le cadre de la réciprocité et le respect des lois, la cheffe de la diplomatie congolaise a fait savoir que la RDC garantit la protection des citoyens chinois ainsi que de leurs activités, et attend que le gouvernement chinois applique le même traitement pour les ressortissants congolais. Il a été a également sollicité l’appui de la Chine pour soutenir le départ progressif et responsable de la mission de maintien de la paix, la MONUSCO, et aussi la levée de l’embargo sur les armes imposé par le Conseil de Sécurité de l’ONU à la RDC.

Rosie Mozwa

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *