Pour Martin Fayulu, c’est le pas de trop. Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba étant formellement alliés au président, ils se sont auto-exclus de Lamuka. Leurs partis devraient faire leur entrée dans le nouveau gouvernement mais pour Moise Katumbi, il est hors de question de renoncer à Lamuka.

En coalition avec le président Félix Tshisekedi depuis fin 2020, Moïse Katumbi a déclaré prendre, samedi 10 avril, la tête de Lamuka, une coalition que dirigeait Martin Fayulu resté opposant à Félix Tshisekedi et Joseph Kabila.  Ce dernier a installé son allié, l’ex-Premier ministre Adolphe Muzito, à la tête de la plateforme pour les trois prochains mois.

À savoir Moïse Katumbi a annoncé, dans un communiqué, samedi, prendre automatiquement  la tête de cette coalition dans le cadre de la coordination tournante en cette fin de mandat de Martin Fayulu.

Rappelons que la rupture a été consommée, fin 2020, quand Moïse Katumbi et l’ancien vice-président Jean-Pierre Bemba se sont engagés aux côtés de Félix Tshisekedi pour évincer les pro-Kabila de la tête des institutions, avant de rejoindre sa nouvelle coalition, l’Union sacrée.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *