Reçu en audience ce vendredi 12 mars 2021 par le Président de la république, a porté à la connaissance de Félix Tshisekedi, l’existence des dettes d’ordre de 14 millions des dollars américains dans les comptes de la chambre haute du parlement. La situation financière, où nous avons à payer les dettes de plus de 14 millions de dollars américains, qui ont été laissées par nos prédécesseurs”, a dit Modeste Bahati au sortir de l’audience avec le Chef de l’État.

Dans la foulée, le Président du Sénat a sollicité auprès du Chef de l’État deux audiences, d’abord en faveur du nouveau bureau qu’il dirige en premier lieu, et en suite la deuxième avec les sénateurs membres de l’Union sacrée de la Nation.

Confiant, Modeste Bahati a assuré qu’en dépit de cette situation des dettes, “la nouvelle équipe dirigeante du Sénat doit continuer à assumer le bon fonctionnement de la prestigieuse institution mais aussi tenter d’éponger le passif, notamment les différentes dettes envers des tiers, à savoir des découverts bancaires, de même que des dettes envers les sénateurs, des jetons de présence et des frais de mission et autres dus aux fournisseurs.”

Rosie Mozwa

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *