Martin Fayulu intervient au lendemain de la mise en place de son « cabinet de combat » qui s’est engagé résolument pour « un Congo fort, digne et prospère » avec pour mission d’accompagner le peuple congolais dans la reconquête de sa souveraineté. Aujourd’hui, notre lutte est triple : la défense de notre souveraineté, la libération du peuple contre la dictature et la protection de notre pays contre son implosion et sa balkanisation. Seule la lutte libère !

Rappelons qu’au cours d’un point de presse organisé, hier mercredi 20 janvier 2020, le directeur de cabinet de l’opposant Martin Fayulu, Jean-Claude Mwalimu a annoncé la création d’un cabinet pour accompagner le peuple congolais dans la reconquête de sa souveraineté. Selon Jean-Claude Mwalimu, ce cabinet est composé des femmes et des hommes qui s’engagent résolument pour un Congo fort, digne et prospère.

Une équipe dynamique composée d’anciens et de nouveaux en politique, certes, mais aussi des jeunes, des technocrates, des membres de la société civile et de la diaspora », a déclaré Jean-Claude Mwalimu. Selon lui, ce cabinet travaillera d’arrache-pied pour intensifier la mobilisation du peuple autour de la proposition de sortie de crise du « président élu », Martin Fayulu, de manière à déclencher sa mise en œuvre et permettre aux parties prenantes d’entreprendre consensuellement des réformes institutionnelles profondes, urgentes et nécessaires.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *