Le Secrétaire général de l’UNC, Boji Aime, s’est présenté entouré de tous les hauts cadres du parti notamment les SGA, les porte-parole, la présidente de la Ligue des femmes, la ligue des jeunes et plusieurs militants et la famille biologique de Vital Kamerhe, des associations et mouvements Kamerhistes, a participé ce samedi 13 février à une messe d’action de grâce, célébrée à la cathédrale Notre Dame du Congo à Kinshasa dans la commune de Lingwala.

Les sympathisants de Kamerhe se sont mobilisés depuis vendredi notamment à Lubumbashi, kalemie, Kolwezi, Kisangani, Goma, Bukavu, Kamina, Sankuru…et ont également organisé, entre autres villes mortes ou encore messes en faveur de Vital Kamerhe.

À savoir, plusieurs personnalités politiques de l’UNC, notamment les membres du gouvernement sortant, cadres de l’UNC dont Molendo Sakombi, Billy Kambale, Jolino Makelele et John Ntumba. Pour l’UNC, le message est simple, « implorer la Justice Divine » en faveur de son président national.

Nous restons convaincus de l’innocence de notre président national”, a martelé Aimé Boji Sangara. Nous avons rendu grâce à Dieu aujourd’hui par nos paroles, nos chants et nos offrandes…; Chers camardes, dans 48h s’ouvrira le procès en appel de notre leader, unis avec toutes nos fédérations, nous tenons à rappeler à la justice et le monde entier regardant notre pays, que la Cour constate l’absence totale des preuves et qu’elle rétablisse la vérité en acquittant notre leader, le pacificateur Vital Kamerhe.

Dans la délégation familiale conduite par Hamida Kamerhe, l’épouse de Vital Kamerhe, il a été noté la présence de la mère de Vital Kamerhe, ses frères et sœurs, ses enfants, nièces et neveux, ainsi que plusieurs autres membres de sa famille.

B. Manda

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *