Le président du bureau de la chambre basse du Parlement, Christophe Mboso N’kodia a salué l’envoi spontané, par le chef de l’État, d’un émissaire présidentiel à Rome et une équipe à Goma pour les enquêtes. À travers un communiqué de ce mardi 23 février 2021, présenté les condoléances en son nom propre ainsi qu’à ceux des députés nationaux à la famille biologique et au gouvernement italien et au corps diplomatique accrédité en RDC, suite à la mort de l’ambassadeur Luca Attanasio.

Sur ceux, il salut l’envoi d’un émissaire présidentiel en Italie et d’une équipe de la présidence à Goma pour accompagner les enquêtes en cours sont deux signaux forts qui rassurent qu’avec le concours du Garant de la Nation et Magistrat suprême de la RDC, les auteurs de ces actes odieux seront identifiés et subiront la rigueur de la loi. Par la même occasion, le président de l’Assemblée nationale a appelé les Nations-Unies et les pays amis à la RDC à ses mobiliser pour mobiliser des moyens appropriés afin de mettre un terme à l’insécurité dans l’Est du pays.

Il a également rappeler que l’insécurité a déjà causé plus de huit millions des morts en RDC, déstabilise la région des grands lacs, l’Afrique entière et dans une certaine manière le monde. C’est pourquoi je lance un vibrant appel à l’organisation des Nations-Unies et aux pays partenaires et amis de la RDC aux fins de la mobilisation des moyens appropriés et suffisants pour éradiquer les forces du mal qui sévissent à l’Est et à la partie Nord de notre pays.

Rappelons que Luca Attanasio a été blessé par balle dans une ambuscade tendue par des hommes armés non-autrement identifiés à Nyiragongo, près de Goma. Avant de succomber à ses blessures quelques heures après à Goma.

B. Manda

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *