La situation sécuritaire de Beni en particulier, caractérisée par les massacres, sur ceux, le parti politique de Martin Fayulu, a initié mercredi 17 mars 2021 une pétition populaire visant le départ de la Monusco de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu. Ce parti de l’opposition estime que la Monusco a démontré ses limites dans le rétablissement de la paix dans cette région sous menace des rebelles Ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF).

Emery Katavali, secrétaire fédéral de ce parti politique de l’opposition précise dans un entretien avec la presse que cette décision fait suite à un dialogue sans tabous organisé le samedi passé à Beni, et au cours duquel la population a démontré la défaillance de la Monusco et décidé de son départ. 

Nous avons dit que nous allons faire une pétition populaire pour demander le retrait de la Monusco dans la région de Beni, parce que nous avons vécu le massacre avec cette Monusco et nous connaissons comment la Munsco s’est comportée, elle a été incapable de maintenir la paix et de protéger les civils , même avant hier on a encore tué 17 personnes, nous n’avons pas vu l’intervention de la Monusco, mais maintenant là nous voulons vivre cette expérience sans la Monusco, c’est comme ça qu’à l’issue de cette conférence, nous allons faire une pétition.

Arly Masevo

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *