Le Secrétaire Général des Nations Unies, António Guterres, s’est dit attristé, lundi 24 mai, par les pertes en vies humaines et les dégâts causés par l’éruption samedi 22 mai du mont Nyiragongo (3.470 mètres d’altitude). Sur ceux, l’ONU et l’ensemble de la communauté humanitaire en RDC s’emploient déjà à soutenir les efforts du gouvernement congolais pour venir en aide aux personnes touchées par l’éruption, en leur fournissant une aide humanitaire d’urgence.

Selon le Directeur de l’Observatoire volcanique de Goma, Kasekera Mahinda, expliquait dans une vidéo publiée par la MONUSCO que les coulées de lave avaient cessé mais que les tremblements de terre continuent.

Plusieurs villages ont été affectés suite à l’éruption du volcan Nyiragongo à l’Est de la RDC. « Il est à craindre que de nombreuses personnes soient sans abri », a déclaré, lundi, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) qui mène avec ses partenaires une mission pour évaluer les besoins humanitaires dans les zones touchées.
Les équipes du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) sont mobilisées pour réunir les enfants séparés de leurs familles alors qu’ils fuyaient l’éruption du volcan Nyiragongo.

Le bilan des morts à la suite de l’éruption du Volcan Nyiragongo s’alourdit. Le Coordonnateur de la protection civile du Nord-Kivu, a indiqué que « de l’évacuation jusqu’à maintenant, on est à 32 décès.» Il est à craindre que de nombreuses personnes soient sans abri », a déclaré, lundi, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) qui mène avec ses partenaires une mission pour évaluer les besoins humanitaires dans les zones touchées.

Par la voix de son porte-parole, le Secrétaire général de l’ONU a présenté ses plus sincères condoléances aux familles des personnes touchées ainsi qu’au gouvernement et au peuple de la RDC. Le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en RDC a réitéré son engagement à apporter l’appui nécessaire aux autorités pour évaluer rapidement les besoins et sauver des vies.

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *