Les sources locales renseignent que c’est aux environs de 22 heures (heure locale) dans la nuit de dimanche que ces ADF ont fait incursion dans a commune rurale de Bulongo quand la population s’était déjà endormie. Ces rebelles ont tué par machette dix civils, témoigne un habitant de Bulongo.

 Plusieurs civils ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi 15 mars à la commune rurale de Bulongo, à une vingtaine de km au Nord Est de la ville de Beni sur l’axe Beni-Kasindi (Nord-Kivu), lors de l’incursion des présumés rebelles ougandais des ADF.

Selon des sources locales qui livrent ce bilan provisoire, d’autres personnes et des pygmées qui ont été portées disparues. Mais la situation est très compliquée, toutes les activités sont paralysées depuis ce matin », décrit le témoin. Ces rebelles ont tiré des tirs de sommation, et se sont retranchés du centre commercial de Bulongo pour la forêt. Ce sont ces coups de feu qui ont alerté la population du danger qui était au milieu d’elle.

À savoir, un déplacement massif de la population de Bulongo s’observe. Les uns en direction de Kasindi et les autres en direction de Beni. Les sources sur place à Bulongo renseignent que l’armée poursuit l’ennemi dans la forêt. Les jeunes en colère manifestent dans le centre commercial de Bulongo avec les corps sans vie.

E. Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *