Au cours d’une conférence de presse tenue ce 25 juin 2021, Paul NSAPU a balayé du revers de la main les fausses informations relayées sur les réseaux sociaux où certains ont affirmé qu’il détiendrait soit une nationalité belge, française voire américaine. Au point que ces allégations sont arrivées jusqu’au niveau des décideurs, de ceux qui doivent désigner les animateurs de la CENI et sur base de ces fausses informations, ses adversaires veulent le discréditer.

Depuis 30 ans Paul NSAPU œuvre dans deux créneaux à savoir les droits de l’homme et l’éducation civique, l’administration électorale.
Durant toutes ces années il a semé la semence et il faut la protéger maintenant qu’elle a poussé.

« Je suis congolais. je le suis et je le resterai ». Je le resterai parce que j’aime mon pays et j’aime ma population.

Pour convaincre, Paul NSAPU a brandi devant la presse son passeport congolais.
Paul NSAPU est défenseur des droits de l’homme de la même génération que Floribert CHEBEYA .

En 2005, peu avant les premières élections, il a été forcé à l’exil parcequ’il pensait que le processus avait mal commencé quand bien même on le sollicitait pour faire partie de l’administration électorale de l’époque.

Exilé en Europe parcequ’il avait refusé de cautionner un processus qui se mettait en place en dehors des principes édictés à l’époque.
Alors en exil, le premier réflexe des organisations internationales c’était sa protection. C’est ainsi que ces organisations ont actionné les mécanismes de protection.

Pour l’aider à continuer son travail de défenseur des droits de l’homme et d’éducation civique électorale, ces mécanismes ont été activé et il a accédé à cela pour ne pas avoir à chercher de visa, ni avoir un statut réducteur.

Il a utilisé tous ces mécanismes pour aider son pays, son peuple. Avec ces mécanismes il était dans les grands rendez-vous du monde où on parlait de la RDC, de l’Afrique et du monde.
Il était partout dans beaucoup des pays pour apporter son expertise en matière de l’administration des élections.

Lorsque la cause de son exil a pris fin avec l’avènement au pouvoir de Félix Tshisekedi qui a appelé tous les exilés à retourner au pays. En ce moment là, il a renoncé à tous ces mécanismes mis en place pour sa protection.

Alors ceux qui alléguent des choses pour induire en erreur les confessions religieuses, ils ne savent pas qu’il a déjà renoncé à tous ces mécanismes. D’autres même ont soutenu qu’il serait fonctionnaire des Nations-Unies alors qu’il ne l’est pas.
Il ne veut pas polémiquer avec ses adversaires qui le considèrent plutôt comme un ennemi.
« Je suis congolais et je le resterai » a martelé Paul NSAPU.  » Partout où je suis allé, je n’ai pas plaidé la cause du belge, ni du français, ni d’un américain mais du congolais et j’ai aidé tous les acteurs politiques par rapport à leurs droits » .

Le Président de la Ligue des Électeurs, L. E ne pouvait pas parler avant parce que beaucoup l’attendent à la virgule près, mais maintenant il a brisé le silence.

Cellcom. Candidat Paul Nsapu pour Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *