Les travaux de ces assises ont été lancés par le ministre de PTNTIC, Augustin Kibassa Maliba, représentant du Chef de l’État. Les dis travaux sont organisé du 13 au 14 avril à Kinshasa la Table Ronde sur le Digital sur le thème « la RDC à l’ère du Digital ».

Il a démontré que le Président de la République tient au numérique en vue du développement du pays. C’est pourquoi, estime-t-il, qu’il est temps de mettre en place le cadre de la coordination nationale afin d’accélérer la digitalisation de la société congolaise.

Une rencontre de haute facture, dont l’objectif Général est d’échanger sur les enjeux et les défis pour transiter vers l’économie numérique, les critères de priorisation des différents projets et des orientations de la planification de la mise en œuvre du numéro d’identification nationale, la maximisation des recettes, les sources de financement du projet et la réglementation, gouvernance et cyber sécurité.

Prenant la parole au nom du President de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, à ces assises, Augustin Kibassa Maliba a centré son intervention sur les questions liées à la santé et quelques tensions qui ont caractérisé la sphère politique congolaise ne permettant pas le décollage du numérique en RDC. Malgré différentes raisons évoquées, plusieurs avancées ont aussi été signalées.

 » Il s’est avéré que l’amorçage de la mise en œuvre des projets de numérisation de notre plan sectoriel a été perturbé par les contraintes liées à la pandémie de la covid-19 et ses conséquences économiques dévastatrices d’une part, et par ailleurs par des pesanteurs politiques qui ont entraîné l’avènement de la dynamique de l’union sacrée de la nation, d’autre part », a-t-il affirmé.

Et d’ajouter : « en dépit de ces difficultés, des nombreux projets prioritaires de notre plan stratégique ont ont été lancés notamment :

  • le Système National d’Identité Digital, SNID;
  • La numérisation du cadastre foncier;
  • La mise en œuvre du projet du Réseau National de Recherche et de l’enseignement ;
  • La maximisation des recettes à la faveur des renforcements de la numérisation intégrale de la chaîne des recettes et des dépenses à travers la mise en œuvre d’un important projet pour lequel un protocole d’accord a été signé dont les négociations sont en cours de finalisation ».

Il sied de noter que l’accélération de la mise en œuvre du Plan National du Numérique horizon 2025, figurera donc parmis les objectifs majeurs du gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation.

B. Manda

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *