Selon Gili Gotabo, président de la société civile du territoire d’Irumu pointait également une complicité entre les ADF et les Banyabwishas. « Ce serait un groupe armé des combattants banyabwisha actifs dans la zone depuis plusieurs mois qui recruterait de force dans les camps des déplacés Banyabuishas aussi bien de Boga que de Tchabi.

Le porte-parole des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, qui accuse les combattants ADF et « des banyabwisha ». L’armée n’a pas pu empêcher les tueries. « Il y a eu une attaque. Avant que l’ennemi ne puisse poser ses actes, il y a eu échange des tirs à Boga.

Ce groupe opérerait en connivence avec les ADF. Il y a 3 morts déjà enregistrés et les fouilles continuent pour retrouver d’autres corps. Ces rebelles ont aussi kidnappé plusieurs personnes, Ce qui fait au moins 39 morts.

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *