Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a visité le centre d’entreposage de vaccins ce dimanche 07 mars 2021.
Parmi les produits entreposés, on y trouve essentiellement des vaccins destinés à la lutte contre la poliomyélite, un virus qui peut entraîner la paralysie, et dont la contraction peut facilement être prévenue par le vaccin de la poliomyélite.
Pour rappel, afin de contrôler l’épidémie, l’UNICEF soutient le gouvernement de la RDC dans ses campagnes de vaccination contre cette maladie provoquant des paralysies irréversibles et invalidantes chez les enfants.

« La récente campagne de vaccination qui a eu lieu en 2018 a permis de vacciner 3.672.786 enfants dans les provinces du Haut-Lomami, du Tanganyika, du Haut-Katanga et du Lualaba », selon les statistiques existantes.

Il faut souligner que lors de la visite du chef de l’État sur ce site, on lui fait part de l’entreposage d’un lot des vaccins contre la Covid-19 arrivés à Kinshasa depuis le 02 mars dernier. Dès son arrivée dans cet établissement situé à Kinkole dans la commune de la Nsele, le Chef de l’État a été accueilli par le Ministre de la santé, le Docteur Eteni Longondo. Par ailleurs, la Directrice du Programme élargi de vaccination, un programme spécialisé du Ministère de la Santé, le Gouverneur de la ville de Kinshasa ainsi que le Bourgmestre de la Nsele étaient également aux premières loges.

Le Chef de l’État a été invité à visiter les installations de cet entrepôt, le plus grand et plus moderne dans la sous-région d’Afrique centrale.
Il s’en est suivi une visite guidée faite par la Directrice du Programme élargi de vaccination. Cette dernière a présenté au Chef de l’État les treize chambres froides destinées à la conservation des vaccins dont certaines peuvent conserver jusqu’à moins 25°C conformément aux normes requises en matière de conservation de ces types de produits.

C’est sur une note de satisfaction que le Président de la République a terminé sa visite guidée. Interrogé, le Dr Eteni Longondo s’est, pour sa part, réjoui de la visite du Chef de l’État. Il s‘agit là, a-t-il indiqué, d’un signal fort donné au peuple congolais afin qu’il puisse accepter le
vaccin contre la covid-19.

Le Ministre de la Santé a saisi l’opportunité pour dissiper tout malentendu concernant le vaccin Anti-Covid. « Il s’agit bel et bien d’un produit rassurant, le gouvernement ou le Président de la République ne peuvent pas conspirer contre peuple », a-t-il martelé.

Le Ministre de la Santé a, par ailleurs, informé l’opinion que dès la semaine prochaine, les campagnes vont débuter, et que les personnels soignants ainsi que les personnes âgée présentant des comorbidités seront les premiers à bénéficier de ce premier lot des vaccins.

Nouvellevision24

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *