Mongata-Bandundu Ville: « Si Fatshi nous offre une route de qualité sur ce tronçon, nous lui offrirons un second mandat en 2023 », dixit les habitants de Bandundu

C’est en ces termes que la majorité de la population de l’espace Bandundu s’est exprimée envers le Secrétaire Général de l’UDPS, Augustin Kabuya, à Mongata, Mfumu Nkento, BBS, Mashambio et Mutsheto. Tous sont unanimes que la route Bandundu qui commence à Mongata représente la priorité de toutes les urgences.

En effet, ils ont imploré au Chef de l’administration de l’UDPS de plaider leur cause auprès du Chef de l’État, son excellence Félix Tshisekedi, avec la promesse suivante : « Si Fatshi nous offre une route de qualité sur ce tronçon, nous lui offrirons en retour un second mandat».

À savoir que le Secrétaire Général de l’UDPS a quitté Kinshasa le vendredi, 11 juin et est arrivé à Bandundu-Ville dans la nuit du même jour vers 23h après avoir parcouru une route dans un état de délabrement très avancé durant plus de 13h. Son cortège était de temps en temps stoppé par les habitants des villages ci-haut très heureux de voir de visu le Secrétaire Général de l’UDPS et sa délégation venir dans ce coin du pays.

Au-delà des problèmes de route, la population réclame aussi l’adduction d’eau potable, des engins pour la culture du sol et la disponibilité des réseaux téléphoniques.

Avec cette litanie des besoins élémentaires, se demande le commun des mortels, à quoi a servi le passage à des postes de responsabilité élevés des fils et filles de l’espace Bandundu sans avoir songé à la promotion leurs milieux d’origine?

Par contre, on parle de plus en plus des détournements des fonds destinés à la construction des routes et d’autres infrastructures. Ce à quoi le Secrétaire Général de l’UDPS va s’atteler dans son discours de tout à l’heure à la place tribune Onatra où est prévu à 14h un grand rassemblement pour l’installation du comité fédéral de l’UDPS Bandundu-Ville.

Cependant, l’accueil chaleureux des autorités de l’UDPS dans cette région confirme la thèse selon laquelle le parti d’Étienne Tshisekedi est suffisamment implanté dans le Congo profond même là où les réseaux téléphoniques n’arrivent pas. Et, le travail inlassable abbatu par le Mwana bute du Chef de l’Etat va de nouveau raviver la flamme des activités du parti.

LIBERTÉ PLUS

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *