Les anciens dirigeants du Parlement avaient appelés la communauté nationale dans une déclaration faite le mercredi 05 05 2021 à considérer la situation de l’Est non plus comme une priorité, mais comme une urgence. Sur ceux, Christophe Mboso salue la déclaration leur déclaration en rapport avec l’insécurité qui déchire l’est de la République Démocratique du Congo.

Il les félicite de rallier et de soutenir dans l’intérêt supérieur de la Nation, l’action du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi  pour l’éradication de forces négatives et terroristes qui sévissent dans la partie sus indiqué de notre pays. Désormais, au nom de nos aïeux et à celui du peuple congolais présent et à venir, toutes les forces vives de la République Démocratique du Congo demandent la paix à l’Est du pays. Les commanditaires étrangers et nationaux de ces crimes doivent, cette fois-ci, cesser leurs atrocités qui n’ont que trop duré».

Dans le même communiqué, le président du parlement congolais insiste: au nom de la Représentation nationale, Christophe Mboso demande aux pays amis et frères de la RDC, au sein de la communauté internationale de soutenir sincèrement et par des actions concrètes, l’état de siège proclamé par le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *