Dans un point de presse, les 6 confessions religieuses par la bouche de l’Eveque Dodo Kamba, president de l’Eglise du réveil du Congo a parlé sur le processus de désignation des animateurs de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). L’Eveque a expliqué qu’à ce stade, il n’est plus possible que les chefs religieux se retrouvent pour aplanir leurs divergences en précisant qu’ils courent après le temps. 

Nous avons des choses à faire dans ce pays. Nous n’avons pas que ça à faire. Nous avons traité ce dossier à huit. Nous avons compris en toute fraternité que nous ne pouvons pas regarder dans la même direction sur ce sujet. On met de côté ce qui nous divise et on prend ce qui nous unit. Cela ne veut pas dire qu’on est séparés ou divisés. Ce sont des options que ne nous ne savons pas prendre en chambre. 

Profanation de lieu des édifices de l’Eglise Catholique

L’Évêques Dodo Kamba est revenu sur les attaques des lieux de culte catholique. Il partage la peine des catholiques et exige le respectent ce terme:

Les comportements barbares de quelques personnes qui se sont permis de pouvoir profaner quelques lieux de culte catholique. Nous restons solidaires avec l’église catholique et nous condamnons cet acte ».

« Nous demandons aux congolais d’avoir le respect des choses sacrées et le respect des hommes de Dieu. Quelques-uns ont tenu des propos désobligeants à l’égard de l’autorité de l’église et nous condamnons cela. Nous avons besoin du respect et nous avons besoin de la considération. Nous partageons ce moment de peine avec l’Eglise catholique. Nous croyons aux valeurs et nous prônons l’unité et la paix. Nous voulons le respect ». 

B. Manda

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *