Alain Olangi, fils du couple Olangi et president de la Fondation lancé dans une conférence de presse organisée ce lundi 7 juin,“un cri d’alerte” dans l’affaire du conflit foncier les opposants à M. Sefu Makambu, sur leur propriété. a relevé que cette concession a été acquise en bonne et due forme, il y a 23 ans. D’où, font-ils confiance en la justice du pays pour dire le droit sur ce dossier qui, du reste, revêt déjà un jugement inattaquable.

À savoir, deux recommandations aux autorités. La première c’est celle d’interdire toute tentative de déguerpissement de la Fondation Olangi Wosho” et en second, d’ “enjoindre au Premier Président de la Cour de Cassation, par arrêt avant dire droit de rouvrir les débats et renvoyer le dossier RC61/CR en plénière pour faire respecter l’arrêt irrévocable, à ce jour, RCA 6117/6151/6152 rendu le 4 décembre 2008 par la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete qui dit pour droit que la concession située à Kinshasa au n°20 de la 17è rue, quartier Industriel dans la commune de Limete est propriété exclusive de la Fondation Olangi Wosho”.

Comme rappel, le publique doit savoir que, cette propriété de la Fondation Olangi Wosho a été acquise par la contribution de ses milliers des membres et sympathisants à travers la République et le monde qui sont en alerte face à l’insécurité juridique que semble vouloir faire pérenniser le Premier Président de la Cour de Cassation au cabinet duquel Sefu Makambu et ses conseils ont élu domicile pour faire échec au pourvoi du Procureur Général en soustrayant la copie certifiée conforme de l’arrêt dont pourvoi sous RC61/CR”.

Par ailleurs Alain Olangi a martelé que cette adresse de Kinshasa de la FOW est considérée comme terre sainte pour leurs communautés. Elle est aux yeux de ses fidèles ce qu’est le Vatican pour les catholiques, ce que le Kamba pour les kimbaguistes, etc. “Alors imaginez ce qui pourrait arriver si on venait à être déguerpi”, s’interroge-t-il.

Toute fois la Fondation Olangi Wosho a confiance au chef de l’État, magistrat suprême, ainsi qu’à toutes les institutions de la République.

Arly Masevo

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *