L’Unicef considère que la fermeture des établissements scolaires est une menace pour l’éducation malgré la pandémie, la protection et le bien-être des enfants et promet de continuer d’appuyer le Gouvernement de la RDC pour assurer le droit à l’éducation de chaque enfant.

L’Unicef appelle le Gouvernement congolais à accorder la priorité à la réouverture des écoles et à prendre toutes les mesures de prévention nécessaires pour rendre les écoles aussi sûres que possible. Dans sa dernière déclaration, Henrietta Fore, Directrice Générale de l’UNICEF, déclarait qu’un nombre croissant d’études au niveau international indiquent que les écoles ne constituent pas le principal moteur de la propagation de la pandémie mais que leur fermeture menace directement le développement, la santé, la sécurité et le bien-être des enfants.

Cette organisation rappelle que « plus de 8 millions d’enfants congolais avaient pu poursuivre leur apprentissage, malgré la fermeture des écoles, à travers des programmes éducatifs à la radio, les cahiers d’exercices et autres outils d’apprentissage. Plus de 500.000 cahiers d’exercices avaient été distribués, y compris ceux qui vivent dans les zones reculées du pays».

Arly Masevo

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *